Nouvelles de la campagne

Reprendre le Pouvoir

English, Español, Pусский中文

Vous avez sans doute remarqué que l'essentiel de notre dernier travail à 350 a été axé sur le Global Power Shift (GPS). Et il importe de le dire, le GPS devient de plus en plus passionnant! Tout ce que vous avez à faire c'est consulter le beau calendrier des projets du GPS pour avoir une idée de la façon dont il se déroule: http://globalpowershift.org/timeline. Ou voir les mises à jour sur Facebook ici.

Aujourd'hui, nous sommes heureux de vous écrire à propos d'un autre effort mondial de collaboration initié par nos amis de la Campagne Mondiale pour Exiger une Justice Climatique - "Reprendre le Pouvoir" - un mois d'action mondiale sur l'énergie.

NON à l'énergie sale et destructrice!

OUI à l'énergie renouvelable pour les peuples et les communautés!

Du 11 octobre au 11 Novembre 2013

Il y a un large éventail de mobilisations, campagnes et événements tissés autour de la campagne "Reprendre le Pouvoir", et nous vous encourageons à vous associer aux efforts qui ont lieu près de chez vous. (Cela pourrait aussi inclure certains projets du GPS qui auront lieu au cours du mois!) Vous pouvez lire en intégralité l'appel à l'action ici: http://reclaimpower.net/call-to-action.

Un des premiers efforts en cours prévu est une journée d'action ce samedi 12 octobre appelée"Pouvoir au Peuple". Dirigée par nos amis de International Rivers, cette journée aura  pour but d'exiger à la Banque Mondiale et d'autres bailleurs de fonds internationaux de renoncer au financement des projets destructeurs comme les centrales électriques à combustibles fossiles pour passer à l'énergie propre locale. Une partie des journées d'action sera sur les médias sociaux, ainsi quiconque disposant d'une connexion Internet pourra participer en ligne. Cliquez ici pour plus de détails.

Tout au long du mois, il y aura peut-être une action ou une mobilisation prévue près de chez vous. Si non, vous pouvez planifier et enregistrer votre propre activité. Découvrez aujourd'hui "Reprendre le Pouvoir"- ça commence ce vendredi! www.reclaimpower.net

 

L'inaction climatique n'est plus une option

Communiqué de presse de 350.org à l'occasion de la sortie du premier volet du rapport du GIEC ce vendredi 27 septembre.

Le lancement du dernier rapport de synthèse du Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC) -connu sous le nom de RE 5 - sonne l'alarme pour une action immédiate sur le changement climatique et la nécessité impérieuse de garder d’importantes réserves de combustibles fossiles connues dans le sol d’après la campagne mondiale climatique 350.org.

Le rapport,  qui est le plus autoritaire, donne une évaluation globale des connaissances scientifiques sur le changement climatique et démontre avec quasi-certitude que les émissions de gaz réchauffent la planète et que les impacts climatiques s'accélèrent -- y compris une plus grande fonte de la glace de mer, l'élévation du niveau de la mer et du niveau de réchauffement océanique dangereux ainsi que celui de la surface. Les scientifiques ont haussé la certitude que les humains sont responsables du réchauffement, augmentant leur confiance à 95%.

 

Pas de temps à perdre!

Trois semaines après la fin du Sommet d’Istanbul, l’heure est à la restitution, à l'enrichissement des plans et à la prise de contact avec les différents partenaires, alliés et volontaires qui aideront dans la mise en œuvre de la phase 2 de Global PowerShift. Depuis leur retour au pays, les différentes équipes ont eu à partager leurs plans avec différents partenaires afin de recueillir leur avis et soutien. Certains participants ont fait une telle restitution sur les médias afin de porter à l’attention de l’opinion les resultats de ce sommet historique.

Les consultations pour la mise en oeuvre de la phase 2 sont en cours

En fin de compte, ce que nous espérons dans les semaines à venir des différentes équipes régionales et nationales, ce sont des plans stratégiques, cohérents et adaptés qui confrontent localement les défis climatiques identifiés. Du soutien aux politiques de zéro carbone à la promotion des solutions alternatives en passant par l’adaptation aux impacts et l’élargissement du mouvement climatique, ces plans se veulent être ambitieux et mobilisateurs à large échelle. Tous auront en commun la volonté d’élever la question climatique au coeur du débat citoyen et de l’agenda politique, particulièrement sur le continent africain où la non-prise en compte du danger que constituent les changements climatiques mine les efforts de développement.

Personnellement, je ne doute pas que si l’énergie, l’engagement et la détermination démontrés à Istanbul demeurent au même niveau – ou mieux sont multipliés – le changement désiré au niveau communautaire, national et international sera atteint d’ici les prochaines années.

 

Le réchauffement, «une question morale»

Retrouvez ici une interview exclusive de Bill McKibben accordée au journal suisse Le Courrier cette semaine. Le co-fondateur de 350.org et récent lauréat du Prix Sophie 2013 fustige le manque de résultats des grandes messes climatiques et parle des luttes ambitieuses en cours aux Etats-Unis et dans le monde pour confronter l'industriedes combustibles fossiles, responsable du réchauffement planétaire.

A lire et commenter en suivant ce lien.

 

Sur la route d’Istanbul

Huit jours. Cela a été la durée de notre visite à Kampala où les participants GPS du Burundi et moi-même étions partis mi-mai avec un double objectif: d’une part chercher nos visa pour la Turquie où se tiendra d’ici un mois la très attendue conférence Global Power Shift et d’autre part initier les rencontres et discussions entre participants à cette conférence venus du Burundi, du Rwanda et d’Ouganda.

Le trajet Bujumbura-Kampala est long. Très long. 16 heures de voyage! Personnellement, je suis un habitué de ce trajet pour l’avoir parcouru plus d’une dizaine de fois. Ce dimanche matin au départ, je me faisais du souci pour mes collègues. Deux d’entre elles faisaient ce trajet pour la toute première fois. Et à ma grande surprise, peu de peine à l’arrivée. Certes un peu de fatigue mais beaucoup plus la joie et l’expectative de rencontrer les participants ougandais. Un d’eux Aaron, également organisateur de 350 basé à Kampala était venu à notre rencontre. Aaron avait arrangé le logement pour nos consœurs près de l’Université de Makerere et nous a offert un hébergement chez lui, geste fraternel que nous avons beaucoup apprécié !

 

Manifestation géante en faveur du climat à Washington DC!

 

Ce dimanche 17 Février, des dizaines de milliers de manifestants se sont rassemblés à Washington pour appeler Barack Obama à tenir ses engagements et présenter des mesures concrètes en faveur du climat.

Venus de 28 Etats américains, les quelque 30.000 manifestants qui s’étaient rassemblés à quelques encablures de la Maison Blanche entendaient rappeler au Président Obama que "son héritage de 44ème président des Etats-Unis repose sur son action sur le changement climatique".

 

2013: Nouveau point de départ du Mouvement Climatique

 

Chers organisateurs,

Meilleurs vœux à tous ! Que la nouvelle année nous amène dans une nouvelle dimension d’actions engagées pour de meilleures conditions de vie et une planète plus viable.

2012 fut riche en événements de tout genre, bons comme moins bons. Le mouvement climatique africain s’est progressivement consolidé et attire encore de nouveaux adhérents. Toutefois, les phénomènes météo extrêmes nous ont encore une fois rappelé que la tâche qui nous attend est énorme. Les inondations du Sénégal sont juste une illustration de ces phénomènes extrêmes, qui ont également touchées d’autres parties du continent.

Vous le savez, 2013 sera en grande partie marquée par l’organisation de Global Power Shift, la grande messe des activistes climatiques début juin en Turquie. Entre 500 et 600 leaders climatiques les plus compétents et enflammés du monde entier se réuniront pour aiguiser leurs compétences et tracer une stratégie énergique et vigoureuse pour l'année à venir. 

Global Power Shift d’Istanbul sera suivi par une série de mobilisations sans précédent et de l'intensification de notre mouvement comme jamais auparavant sur le plan régional et national. Ceux qui auront l’opportunité d’y aller et ceux restés au pays mettront ensuite ensemble leurs diverses compétences en organisation, fundraising, mobilisation, communication, plaidoyer, networking… pour organiser une série d'événements percutants visant la définition des priorités nationales climatiques, la sensibilisation de l'opinion sur les enjeux et solutions climatiques et la mise en œuvre des projets et campagnes sur terrain en prélude aux années 2014 et 2015 où la pression de tous les coins de la planète montera de nouveau pour un appel mondial à une sérieuse avancée des négociations climatiques.

Le sommet d’Istanbul n’est donc que le point de départ d’une nouvelle phase du mouvement climatique. La mobilisation va continuer à grandir et à gagner de la puissance - de Dakar à Antananarive en passant par Abidjan, Yaoundé, Kinshasa et bien entendu d’autres capitales, villes et villages du continent - jusqu’à ce que nous  arrivons ensemble à atteindre le genre de transformation planétaire que la crise climatique exige. 

Engagez-vous ici pour faire  de ces plans une réalité.

En avant!

 

La prochaine bataille.

Chers amis,

Vous pourriez déjà être au courant : la semaine dernière, le président américain Barack Obama a officiellement rejeté le projet de pipeline Keystone XL!

C'est une victoire énorme pour ce mouvement et pour la planète. Au mois de Novembre dernier, nous nous sommes réjouis lorsque le projet a été retardé d'un an - et maintenant Obama l’a totalement rejeté.

Et voici l’histoire: il ya six mois, presque tout « expert » en  énergie pensait que le pipeline Keystone XL était inévitable. Mais alors notre mouvement s’est levé. Nous avons utilisé une action créative, non-violente et alimentée par le peuple pour arrêter le pipeline Keystone dans son élan.

Notre prochain objectif? Nous partons de la puissance de ce mouvement pour arrêter une centrale de charbon proposée au Kosovo. Et ce n'est pas juste du charbon, il s’agit du lignite, le charbon le plus sale de la sorte. Nous devons soutenir le peuple du Kosovo dans leur lutte pour aller au-delà du charbon et entrer dans une nouvelle phase de développement basé sur une énergie propre, renouvelable et efficacité énergétique.

Le Kosovo est un petit pays des Balkans qui regorge de la 5ème plus grande réserve de lignite dans le monde. Il ne correspond pas tout à fait à l'échelle des sables bitumineux du Canada en termes de quantité totale de charbon, mais pour un pays aussi petit que le Kosovo, la centrale au charbon proposée sur place, poussée par le gouvernement des Etats-Unis et la Banque mondiale, est très certainement leur version du pipeline Keystone XL.

Actuellement, nous avons juste devant nous une semaine pour essayer de dissuader la Banque mondiale d'aller de l'avant avec la centrale au charbon proposée. Déjà le mouvement appelant à des solutions alternatives d'énergie sur le terrain au Kosovo a gagné de l’ampleur, et il est aidé par de nouveaux rapports détaillant les alternatives propres et plus abordables disponibles pour le Kosovo. Malheureusement, la Banque mondiale et le Département d'Etat américain n'ont pas suffisamment tenu compte de ces alternatives et sont décidés à brûler ce charbon sale. C'est là où nous entrons en jeu.

Cliquez ici pour envoyer un message à la Banque mondiale en leur disant de faire marche arrière sur le charbon du Kosovo.

Cette semaine est cruciale, car en ce moment un groupe d'"experts" de la Banque mondiale revoit la proposition et va déterminer s’il faut aller de l'avant avec le financement et le processus de planification de la centrale. Ils vont rendre leur rapport  d’évaluation la semaine prochaine, et il est indispensable qu'ils sachent que notre mouvement est prêt à s'unir avec la communauté sur place pour lutter en faveur des alternatives au charbon. Nous avons besoin de donner l'alerte sur la bombe au charbon carbone du Kosovo aujourd'hui.

Cliquez ici pour ajouter votre voix appelant à de stopper le charbon au Kosovo aujourd'hui : www.350.org/kosovo-fr

La victoire sur le pipeline Keystone XL a démontré le pouvoir de se tenir dans la solidarité à travers le monde contre l'injustice climatique. La lutte a été conduite par les communautés locales au Canada et aux États-Unis avec des centaines de Nord-Américains prêts à mettre leur corps sur la ligne et aller en prison pour la cause. Mais nous avons tous intérêt à maintenir les sables bitumineux du Canada dans le sol, et nous avons effectivement ajouté nos voix ensemble, à travers des pétitions, des photos, des en partageant des articles et mises à jour en ligne, en visitant les ambassades américaines, et plus encore. Nous avons un pouvoir énorme quand nous agissons ensemble.

Cette semaine, nous sommes debout avec le Kosovo. La semaine prochaine ou le mois prochain il pourrait être n'importe où ailleurs sur la planète. Beaucoup d'entre vous sont impliqués dans vos propres luttes climatiques locales: en combattant contre les projets de combustibles fossiles, créant de solutions locales, et en plaidant pour des politiques nouvelles qui feront avancer votre ville ou votre pays au-delà des combustibles fossiles tous ensemble. 350.org existe pour aider à catalyser, coordonner et relier ces efforts. Et quand il ya des moments critiques où ce mouvement mondial peut s'unir autour d'une cause commune - qu'il s'agisse d'arrêter le pipeline Keystone XL ou pousser à éliminer progressivement les subventions aux combustibles fossiles - nous le ferons.

Une chose est sûre: la lutte pour des solutions climatique requiert que nous travaillions tous localement dans nos propres communautés, et que nous nous unissions globalement quand nous le pouvons. En ce moment, pour le Kosovo, nous le pouvons. S'il vous plaît signer aujourd'hui.

En solidarité,

Will et l’équipe de 350.org

P.S. Pour construire une vague mondiale contre le Keystone du Kosovo, nous avons besoin de passer le message loin - pouvez-vous prendre une seconde à partager l'action avec un peu de clics sur Facebook et Twitter? Un grand merci à l'avance.