Nouvelles de la campagne

Notre Stratégie pour 2010: Le moment de se mettre au travail

Chers amis,

Bon, personne n’avait dit que ça allait être facile.

L’année dernière, grâce à vous, nous avons crée un élan très fort pour trouver des solutions pour le climat. La journée mondiale des manifestations que vous avez organisé en octobre est devenue, d’après la CNN, “la journée d’action politique la plus rependue au monde de l’histoire de la planète”, avec 5200 actions dans 181 pays.
Et à Copenhague ceci a donné lieu à 117 pays—la plus part des nations du monde—soutenant un ferme objectif de 350.

Mais ceci ne s’est pas traduit dans une victoire politique. Les pollueurs les plus importants ne l’accepteront pas. Donc, nous avons encore du pain sur la planche.

 

VIDEO Récapitulation: Une année incroyable.‏

Chers Amis,

Je vous écris pour vous remercier pour votre incroyable travail réalisé l’année dernière, et pour les efforts que vous réaliserez l’année prochaine et pendant la prochaine décennie.

Nous avons préparé une page spéciale avec des vidéos juste pour vous rappeler comment s’est déroulée la campagne de 350, ce qu’elle a accompli et ce qu’il nous reste encore à faire:


C’est un peu bizarre d’envoyer le récapitulatif de l’année de 350 une fois que la nouvelle année a déjà commencé, mais nous ne voulions pas que cette note se mélange avec tous les appels de dernière minute pour des dons des bonnes causes.

L’argent aide, mais n’est, dans aucun cas, aussi important que le temps et l’effort. Il y a des gens comme vous partout dans le monde, ou du moins dans les 181 pays qui ont organisé 5200 rassemblements le 24 octobre. Un magazine de Politique Etrangère vient de le nommer « le plus important rassemblement mondial coordonné de tout genre de l’histoire », et la répercussion fut énorme : plus de la moitié des pays qui se sont rendus à Copenhague un mois après, soutenaient l’objectif de 350. L’argent ne peut pas acheter ce genre d’engagement—ce n’est que la passion pour la terre et son avenir qui peut le faire. C’est justement ce genre de passion ce que vous avez apporté à ce mouvement l’année dernière.

Prenez aux sérieux la demande qui se trouve à la fin de la page de récapitulation de la vidéo—nous avons besoin de vos idées pour voir ce que nous allons faire dès à présent.  Nous savons ce que nous devons faire—empêcher le réchauffement de la planète—et nous savons que ce sera dur.

Nous savons aussi que grâce à votre travail, et aux contributions des autres, ceci sera possible.

Nous restons en contact,

Bill McKibben pour 350.org

P.S. Regarder ces vidéos me remonte la morale--je pense qu’elles pourront aussi plaire à vos amis et votre famille. Renvoyez ce courriel à vos contacts--ou partagez les vidéos en cliquant deux fois sur Facebook-cliquez-ici, et faites de même sur Twitter-cliquez-ici.

P.P.S. Il se peut que nous ayons été un peu plus silencieux que d’habitude les dernières semaines—mon équipe et moi sommes en train de passer du temps à regrouper et récupérer l’argent, mais attendez-vous à avoir de nos nouvelles dans pas longtemps en ce qui concerne le chemin qui nous reste à parcourir.

 

L’adresse herculéenne du Président Nasheed

Excellences, invités distingués, messieurs et mesdames,

Nous sommes rassemblés aujourd'hui dans ce hall, comme étant l’une des nations les plus de-climat vulnérables sur la Terre.

Nous sommes vulnérables parce que le changement climatique menace de nous frapper en premier ; et nous frapper durement.

Et nous sommes vulnérables parce que nous avons des moyens modestes avec lesquels se protéger du désastre à venir.

Nous sommes un divers groupe de pays

Mais nous partageons un ennemi commun

Pour nous, le changement de climat est la menace non lointaine ou abstraite ; mais un danger clair et présent à notre survie.

Le changement climatique est en train de fondre les glaciers au Népal.

Il cause des inondations au Bangladesh.

Il menace de submerger les Maldives et Kiribati.

Et dans les semaines récentes, il a avancé la sécheresse en Tanzanie, et les typhons dans les Philippines.

Nous sommes les états en première ligne de combat contre le changement climatique.

Lire la Suite >>

 

 

GRANDE NOUVELLE À PARTAGER AVEC VOUS TOUS!!!!!!!!

Cher(e) s  ami(e)s,

Nous sommes seulement à 14 jours du 24 octobre ! C'est difficile à croire combien de choses 350 peut  accomplir  dans l'intervalle d'une semaine: des centaines de nouvelles actions, des autorisations de hauts niveaux, des succès médiatiques, des rapports sur la possibilité de 350, et beaucoup d'autres.

Et nous venons de recevoir quelques formidables nouvelles: dans moins de deux semaines (Le 24 octobre, Jour International d'Action du Climat), nous diffuserons notre message d'une manière qui soit plus digne de ce fabuleux mouvement...

(Roulement de tambour s'il vous plaît...)

L'équipe de 350. org vient d'obtenir la permission d'afficher ses photos des actions autour  du monde sur les écrans géants au cœur de la Ville de New York, avec les médias globaux se tenant prêt à téléviser  les informations mondialement! Cela signifie que vos photos pourront apparaître 10 mètres plus grands que leur forme originale afin que le monde entier puisse les  voir. Nous avons toujours dit que nous voulons que ce nombre soit massivement incruster dans la conscience téléinformatique de la planète, et il n'y pas de meilleur endroit que Times Square pour y parvenir.

Les photos du grand jour seront d'une manière ou d'une autre toutes représentées avec le numéro 350, et serviront  d'énorme protestation visuelle que nous enverrons aux dirigeants mondiaux. Le lundi après le 24 octobre, l'équipage de 350.org visitera le siège de l'ONU pour remettre à mains toutes les photos aux diplomates et délégués  du monde.

Si vous n'avez pas commencé ou joint une des 1800 + actions locales, ce n'est pas de trop tard - Beaucoup de choses peuvent être réalisées en juste deux semaines. A propos, l'équipage européen de 350.org vient de créer un fantastique guide d'actions rapides, amusants et faciles que vous pouvez organiser dans l'intervalle de 2 semaines.

 

Plus de 500 personnes, dont des élus de tous bords ont participé au "Picnic" sans carbone de l'association Taca

Sud Ouest publie aujourd'hui un article sur le "Picnic" sans carbone que TACA a organisé hier dimanche à Bordeaux.

Oecuménique, le "Picnic" sans carbone, annonce-t-il:

Romain a 11 ans et se tourne vers son père. « Mais Papa, quand on expire, on dégage du gaz carbonique. Ce carbone-là, il est bon ? » Les enfants sont formidables. Hier midi, sur les quais bordelais, Bastien le père s'en est sorti avec un « Regarde la pièce de théâtre, tu vas comprendre », pas franchement glorieux mais efficace. La réussite du pique-nique sans carbone est parfois à ce prix. Il est 13 h 30 près du parc des sports Saint-Michel et à défaut d'être un sommet artistique, la petite pièce de théâtre a le grand mérite de la pédagogie. Une planète aux criantes inégalités environnementales, une Amérique du Nord et une Europe surproductrices de gaz à effets de serre dont la réduction (diviser par 4 en France par exemple) est une urgence absolue.

Un fonds « climat »

Après le premier acte du constat, le second de la réponse : l'association Taca (comme taxe carbone) milite depuis plusieurs années pour son instauration. Sans citer la gouvernementale, Taca  rappelle les valeurs de la sienne : avoir le courage d'augmenter d'un euro le litre d'essence, un chèque vert identique pour tous pour la moitié de la taxe, un fonds climat pour aider les plus démunis à s'isoler par exemple, mais aussi la moitié de ce fonds pour aider les pays du tiers-monde à s'équiper durable. À cette heure-là, la troisième édition est d'ores et déjà une réussite : près de 500 vélos ont été comptabilisés, garés sur les nombreuses barrières. Créé à Bègles qui a abrité les deux premières éditions, le pique-nique prenait cette année une dimension d'agglomération avec recentrage sur la ville-centre et démarche de consensus au service de la plus grande mobilisation.

 

Nature Publie un article sur les neuf lignes rouges pour sauver la planète, entre lesquelles figure: fixer les émissions à 350 ppm!!!

Un groupe internationale de scientifiques a publié un article le 24 Septembre dans la revue Nature sur le défi que l’humanité doit affronter si elle veut continuer à habiter une planète stable: Un contrat comportant neuf lignes rouges qui sont fondamentales pour conserver la Terre.

 

"Ce message devrait avoir des implications profondes lors de futures négociations sur le changement climatique" a expliqué Johan Rockström à Público.es, un chercheur de l’Université de Stockolm (Suède).

Selon les experts, l’usage de combustibles fossiles depuis la Révolution Industrielle et l’expansion de l’agriculture à grande échelle menacent cet équilibre qui a rendu la vie possible, ce qui peut entraîner des conséquences catastrophiques pour certaines régions du monde. Pour l’éviter, les experts ont identifié neuf domaines et ont fixé des limites exactes pour sept d’entre eux. Il est cependant fondamental de tous les aborder de façon globale, selon Rockström "Nous ne pouvons pas nous permettre le luxe de concentrer nos efforts sur seulement une de ces limites".

1. Emissions de CO2 débridées

L’augmentation des émissions de CO2 est une des limites qui ont déjà été dépassées. Les émissions actuelles sont de 387 parties par million (ppm), alors que, avant la Révolution Industrielle, elles étaient de 280 ppm. Les experts plaident pour une limite de 350 ppm.

Selon Público, dans un commentaire sur l’article de Rockstöm, le physicien Myles Allen de l’Université d’Oxford souligne que fixer une limite de 350 ppm éviterait le vrai problème: l’augmentation des températures de 2º C par rapport au niveau préindustriel.

 

LES CONGOLAIS ET CONGOLAISES ENSEMBLE POUR UN CLIMAT 350!!!

350.org/RDC est la représentation d'un grand réseau mondial du climat en République Démocratique du Congo. C'est une campagne mondiale dédiée à la mobilisation du monde autour des solutions idéales à la crise climatique. Ce mouvement est relayé localement par deux organisations de protection de l'environnement: Jeunes Volontaires pour l'Environnement JVE-RDC et l'Équipe de Soutien au Développement Intégral et Humanitaire pour la Biodiversité ESDIHB.

Le mouvement 350 estime que la planète ne sera pas en sécurité tant que les politiciens mondiales n'auront pas pris conscience et développeront un sentiment d'urgence. C'est pour cela qu'une Jounée Mondiale d'action en faveur du climat est prévue le 24 Octobre partout dans le monde,au cours de la quelle les peuples du monde entier vont transmettre un message clair aux leaders politiques du monde pour signer un accord juste et responsable, sachant que: "les solutions au changement climatique doivent être équitables, fondées sur la science et être à la hauteur de la gravité de la crise".

ESDIHB et JVE-RDC relayant le mouvement 350.org en République du Congo, organiseront une journée de sensibilisation et d'action contres les changements climatiques à l'attention des congolais et congolaises de Kinshasa.

 

Picnic sans carbone à Bordeaux!!

TACA soutien 350!!

TACA organise avec le soutien de la Mairie de Bordeaux un picnic sans carbone. Il aura lieu le dimanche 4 octobre à partir de 12h sur les quais au Parc des Sports en face de St Michel (à côté du Pont de Pierre).

Ce picnic sans carbone a comme but de rassembler les plus grand nombre de citoyens désireux d'agir pour protéger le climat.

Ceux qui aiment TACA viendront en vélo et les rangeront en forme de 350 pour la traditionelle photo. TACA éspère bien dépasser le chiffre de 350 vélos!!

 

Des vélobus, regroupement de cyclistes pédalant ensemble seront organisés, convergeant le dimanche matin depuis les 27 communes de la CUB vers